Architecture informatique

Architecture informatique

août 19, 2018 Non Par admin

Architecture du réseau informatique : améliorer le traitement des données

Un particulier peut facilement s’occuper de la création et de la gestion de son réseau informatique. Cependant, le réseau d’une entreprise est beaucoup plus développé. Plusieurs ordinateurs et autres périphériques interférèrent ce qui rend la construction de l’architecture du réseau informatique très compliquée.

Objectifs d’un réseau informatique

Un réseau informatique est créé dans le but de transmettre des informations d’un émetteur à un ou plusieurs récepteurs. L’informatique possède son propre codage avec les fameuses valeurs 0 et 1. Accolées huit à huit, celles-ci permettent d’échanger les données en formant des codes.

Comme on vous l’expliquerait dans une école informatique, l’architecture d’un réseau informatique s’organise autour de fonctions à la fois logiques et physiques. Plus précisément, les fonctions physiques regroupent les éléments du réseau, comme les unités centrales, les écrans et les modems, mais également tout ce qui concerne le câblage. A l’inverse, les fonctions logiques nécessitent beaucoup d’attention puisqu’elles englobent les différents codages et protocoles utiles pour la transmission des données.

Architecture informatique

Architecture d’un réseau informatique : toute une logique

Répondant à des schémas bien précis, l’architecture d’un réseau informatique est créée grâce à la mise en place de différentes topologies permettant de définir les méthodes physiques nécessaires à l’échange des données. Par l’intermédiaire d’un nœud, chaque élément d’un système est relié par un réseau en bus, en anneau, en étoile ou de façon hiérarchique. D’autres topologies peuvent être utilisées comme le réseau maillé, en grille ou linéaire.

Ces topologies présentent des points positifs et négatifs. La topologie en étoile pose généralement problème. En effet, lorsqu’une faille est présente dans l’ordinateur central, tout le réseau est en panne. En revanche, lorsqu’une panne apparaît dans l’un des périphériques du réseau, le problème est facilement détectable. Une architecture de réseau informatique de type linéaire est quant à elle peu couteuse mais une seule panne paralyse tout le système.

Lire également :